Chargement...

Les francs-tireurs

Les aidants sexuels

Topo

2013-2014 / Épisode 417 / 17:51

Richard Martineau présente un reportage sur le droit à la vie sexuelle pour les handicapés. Il rencontre Andrea Cudini, un homme de 37 ans atteint de paralysie cérébrale depuis sa naissance, et qui se déplace en fauteuil roulant. Même si son handicap l'empêche d'occuper un emploi, il vit seul en appartement et reçoit de l'aide quotidiennement, notamment pour les courses et le ménage. Malgré tout, il existe une autre partie de sa vie, intime, dont personne ne se préoccupe selon lui. Au printemps dernier, Andrea Cudini a lancé un cri du coeur, relayé dans quelques journaux, pour le droit à une vie sexuelle. Ses tentatives amoureuses se soldant toujours par un échec, Andrea trouve une certaine joie grâce à une travailleuse du sexe... toujours la même. Ce qu'il souhaite, au final, c'est que le gouvernement canadien fasse en sorte que la prostitution ne soit pas entourée d'interdits qui compliquent l'accès à ces moments de plaisir. Serait-il souhaitable d'offrir aux handicapés des rencontres sensuelles avec des « assistants sexuels » , à l'instar de ce que des organismes de certains pays offrent en Suisse, en Allemagne en Australie? Mais alors, pourquoi les personnes handicapées seraient-elles les seules à bénéficier de ce type de service puisqu'après tout, d'autres sont également privées de rapports sensuels et sexuels? À l'heure où la Cour suprême veut redéfinir les modalités d'encadrement de la prostitution, Richard Martineau rencontre des sexologues, une travailleuse du sexe et le directeur général de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN) pour discuter du « tabou des tabous » , le handicap et le sexe.